Image-Logo

Image-Logo
Tél. : +229 95 28 52 20
E-mail : contact@ecobenin.org

Accueil > Projets climat > Programme SRJS > Éduquer au développement durable pour installer des comportements (...)

Éduquer au développement durable pour installer des comportements responsables chez les plus jeunes dans l’ACCB la Bouche du Roy

En décembre 2018, l’ONG Eco-Bénin a organisé une formation pour les instituteurs des écoles de Avlo, Koueta et Dondji. La formation abordait les thématiques de développement durable et comment les intégrer dans les programmes et disciplines d’enseignement scolaire. Elle fut organisée dans le cadre du projet de Formation à Distance pour Eduquer au Développement Durable (FADEDD).
L’Initiative francophone pour la formation à distance des maîtres (IFADEM) est un dispositif créé au XIe Sommet de la Francophonie de Bucarest en 2006. Les chefs d’États et des gouvernements ont demandé à l’Agence universitaire de la Francophonie (AUF) et à l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) de mettre en commun leurs moyens afin de soutenir les politiques nationales de modernisation des systèmes éducatifs dans les pays membres. IFADEM a donc créé un dispositif de formation à distance, adapté aux besoins de chaque pays, utilisant les technologies de l’information et de la communication.

Durant plusieurs jours, les maitres et maitresses des trois écoles ont été formés sur la méthodologie d’insertion des différentes thématiques, concepts et notions de développement durable, le changement climatique, sur l’agenda 21 et concernant la biodiversité et la gestion des déchets. Chaque école avait également identifié un projet à exécuter avec leurs élèves : un potager avec les enfants, la gestion des déchets afin de mettre en pratique les concepts appris en classe. De retour à l’école, les participants ont dû transmettre les savoirs acquis afin d’encourager leurs collègues dans la mise en œuvre du projet et d’intégrer les concepts de développement durable dans leur enseignement.

Depuis plusieurs semaines, Nadine Dehou, stagiaire à Eco-Bénin se rend dans chaque école membre du projet. Elle a pour mission d’évaluer l’avancement du potager et le degré de restitution. L’objectif est de savoir si les enfants ont compris et retenu les concepts. Ce mercredi 20 mars 2019, elle s’est donc rendue à Dondji pour rencontrer la maitresse et les maitres d’école. Pendant plusieurs heures, elle a donc interrogé les enfants : « Que trouve-t-on dans un jardin ? », « Quels matériaux avons-nous besoin pour le potager ? », etc. Enthousiastes, les enfants n’ont pas hésité longtemps avant de répondre aux questions de la stagiaire d’Eco-Bénin.

Lors de ses visites, Nadine Dehou a pu constater que la restitution avait été partiellement faite. De plus, il y a un manque de matériel et d’infrastructure nécessaires à la réalisation du potager scolaire. Elle explique que « les ressources financières tardent à venir » et que les instituteurs s’en plaignent. « Je pense que les instituteurs ont un peu négligé le travail de restitution » déclare-t-elle également. Toutefois, l’ONG Eco-Bénin n’a pas pour objectif de pénaliser les instituteurs et les écoles mais plutôt d’évaluer le niveau d’évolution et de discuter de solutions envisageables pour améliorer le suivi des formations. Par exemple, une solution envisageable serait de trouver une personne extérieure afin de les appuyer et les aider. En attendant, Eco-Bénin a fourni des outils de sensibilisation tels que des affiches présentant le processus de la déforestation, l’importance des plantes, la sécheresse… Les illustrations permettent aux enfants de comprendre davantage et saisir les enjeux.

L’éducation au développement durable donne aux générations futures les moyens de modifier leur manière de penser et d’agir en faveur d’un avenir davantage durable. Il est donc primordial de prendre ses responsabilités car ce qui est fait aujourd’hui peut avoir des répercussions sur les vies des individus et sur la planète dans le futur. L’ONG Eco-Bénin s’engage avec l’appui de ses partenaires a aidé et valoriser le travail des instituteurs dans les écoles. La formation et le suivi d’évaluation ne sont que le début d’initiatives de ce type afin d’inciter les générations futures à prendre leurs responsabilités et à poser des gestes en faveur du développement durable et de la protection de l’environnement.

Marie COLARD
Stagiaire, Eco-Benin

Eco-Benin est recommandée par :

Image/Logo
Image/Logo
Image/Logo

Eco-Benin est membre de :

Image/Logo
Image/Logo
Image/Logo
Image/Logo