Tél. : +229 95 28 52 20
E-mail : contact@ecobenin.org

Accueil > Projets climat > Programme SRJS > Formation en droits pratiques sur la gestion des ressources en liens avec (...)

Formation en droits pratiques sur la gestion des ressources en liens avec les Biens Publics Mondiaux

Journée Internationale des forêts : Lokossa a abrité un atelier de formation en droits pratiques sur la gestion des ressources en liens avec les Biens Publics Mondiaux


La forêt est partagée par de multiples acteurs pour de multiples usages. Elle a une fonction économique importante et constitue une source de milliers d’emplois en Afrique, une fonction sociale majeure (loisirs, culture, sport, art) ainsi qu’une fonction écologique essentielle (production d’oxygène, épuration de l’air et de l’eau, stabilisation des sols, séquestration du CO2, et abri d’une biodiversité très riche).
Pour assurer que les forêts soient convenablement intégrées dans des stratégies de changement climatique et d’atténuation d’adaptations futures, l’ONG Eco-Benin en partenariat avec l’Union Internationale de la Conservation de la nature l’IUCN-Pays-Bas a organisé ce mardi 21 mars 2017 à Link Hôtel de Lokossa un atelier de formation en droits pratiques sur la gestion des ressources forestières. Un atelier qui cadre parfaitement avec le thème de cette journée dédiée aux forêts : « Forêts-Energie ». Il a pour objectif de communiquer et sensibiliser les acteurs à la base : les élus locaux, leaders de site, membres des organisations de la société civile, organisations intervenant dans ce secteur sur leur droit et devoirs relatifs à la préservation des ressources naturelles particulièrement dans le Delta du Mono.

Au Bénin, la forêt contribue à l’approvisionnement en bois des ménages et intervient dans les cuissons. Résultat, le couvert végétal est de plus en plus détruit. Pourtant, il existe plusieurs textes et lois qui régissent le cadre environnemental (faune, flore) dans le pays mais leur application se trouve heurter à de nombreux facteurs socio-culturels. Trois communications animées, au cours de cette séance, respectivement par le Colonel AGBANGLA des Eaux et Forêts, le juriste Laurent HOUNKPÈ et Mr Rodrigue du point focal Réserve Biosphère Transfrontalière de la Mairie de Grand-Popo ont apporté des clarifications sur les droits et devoirs des participants et leur a permis d’avoir les connaissances nécessaires en droit pour une prise de conscience en vu d’appliquer, chacun, dans sa localité les textes en vigueur pour la sauvegarde des Biens Publics Mondiaux en liens avec les écosystèmes. Et c’est bien là que réside les attentes de la structure organisatrice de cette assise : Eco Bénin. Selon son chargé de Programme Mr Is Deen AKAMBI, les élus locaux doivent désormais s’impliquer dans les questions de constats, s’approprier les outils de lois et améliorer la synergie entre le Ministère du Cadre de Vie, l’ONG Eco-Bénin et leur localité à travers le programme « Shared Resources, Joint Solutions SRJS » c’est à dire « Ressources Partagées, Solutions Communes ».

Près de cinquante participants ont pris part à cet atelier de formation. Parmi les nombreuses recommandations figure la création de service environnemental au sein des mairies afin d’élargir leurs champs d’action en étroite collaboration avec les ONGs du secteur.

Au terme des travaux qui ont durée plus de six heures de temps, l’ONG Eco Benin et ses partenaires tels que Africa Mobile Nature, ONG Nature Tropicale, ONG Benin Environnement and Education, AQUADED, GIZ et les élus locaux ont chacun planté un arbre à l’École Primaire Publique de Logbo, dans la commune de Lokossa.

Eco-Benin est recommandée par :

Eco-Benin est membre de :