Image-Logo

Image-Logo
Tél. : +229 95 28 52 20
E-mail : contact@ecobenin.org

Accueil > Projets climat > HTC Atacora > Le projet HTC-Atacora reçoit une mission d’inventaire et de cartographie par (...)

Le projet HTC-Atacora reçoit une mission d’inventaire et de cartographie par drone

Situé au nord-ouest du Bénin et traversé par la chaîne de montages qui lui donne son nom, le département de l’Atacora voit peu à peu diminuer le nombre de ses habitats en terre crue (HTC). Pourtant au regard des objectifs d’atténuation des GES fixés par le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC), ces habitations plutôt que d’être délaissées devraient être promues dans cette région. Cette région présente de nombreux attraits touristiques, dont un des plus connus et spectaculaires est l’habitat domestique Otammari, couramment dénommé le tata somba.

Dans le cadre de la mise en œuvre du projet « Habitat en Terre Crue HTC-Atacora », une mission d’inventaire et de cartographie de ces habitats s’est déroulée du 11 au 25 Août 2019 dans ce département du Bénin. Le projet HTC-Atacora vise la promotion de l’habitat en terre crue. Cette forme d’habitat moins couteux, 100% recyclable, beaucoup plus confortable du point de vue température que l’équivalent construit en blocs de béton et de tôles, offre plusieurs avantages aux utilisateurs et peut être considérée comme un habitat « zéro carbone ». Mais aujourd’hui, négligée par les populations au profit des habitats de facture moderne dont les matériaux, la construction et l’utilisation génèrent de gaz à effet de serre (GES). Le projet HTC-Atacora privilégie la promotion des habitats en terre crue à travers la mise en valeur des tatas somba qui sont une forme remarquable de réalisation d’habitats en terre.

Pendant quinze (15) jours, une équipe dirigée par le géographe belge Yves BAUDOT, partenaire du projet, s’est consacrée à faire un inventaire des tatas qui existent dans la région et cartographier leur environnement pour essayer de comprendre le fonctionnement de la vie traditionnelle de ces villages à partir de photographies aériennes acquises par des drones. La mission de cartographie par drone, une première étape du projet HTC-Atacora, a permis de couvrir une superficie de cinq mille (5,000) hectares malgré les conditions de de météorologie peu favorables.

Les tatas ont l’avantage d’être très intéressants et de pouvoir attirer les touristes. Ils ne sont pas beaucoup mis en valeur pour le moment. « On essaie de repérer ce qu’on appelle les tatas premium qui sont particulièrement remarquables, soit par rapport à leur état de conservation, soit par leur environnement. On informera les touristes de leur présence et de leur dire d’aller les visiter. Accessoirement, on essaye que l’ensemble des tatas du Bénin puisse être inscrits au patrimoine de l’UNESCO », Yves BAUDOT, géographe chargé de la cartographie.

Deux étudiants en thèse de doctorat de l’Université Catholique de Louvain dont un béninois (Fabrice NOUKPAKOU) qui s’occupe du volet sociologique de l’implantation des habitats en terre crue et un Belge (Elie PAUPORTE) qui s’intéressera aux technologies de construction notamment l’amélioration de la résistance des matériaux de terre sont mis à contribution pour atteindre les résultats de ce projet.

Le projet prend aussi en compte la formation de 30 monitrices spécialisées dans la construction et l’entretien des foyers améliorés wanrou (FAW) ainsi que sur la formation de 10 moniteurs spécialisés dans la restauration des HTC existants et la construction d’HTC adaptés et optimisés.

Les données de l’inventaire pour la cartographie recueillie sur le terrain seront analysées et la construction des foyers améliorés wanrou démarreront dans les villages cibles du projet dans les prochains jours.

Porté par l’Université Catholique de Louvain, le projet HTC-Atacora repose sur un partenariat étroit entre : (a) l’ONG Éco-Bénin, (b) le laboratoire analyse architecture LOCI-LOCAL de la Faculté d’architecture, d’ingénierie architecturale, d’urbanisme de l’Université Catholique de Louvain, (c) Yves Baudot (géographe) et(d) l’École du patrimoine africain (EPA). Il est financé parl’Agence Wallonne de l’Air et du Climat AWAC.

ABOKI DANIEL
ECO-BENIN

Eco-Benin est recommandée par :

Image/Logo
Image/Logo
Image/Logo

Eco-Benin est membre de :

Image/Logo
Image/Logo
Image/Logo
Image/Logo