Tél. : +229 95 28 52 20
E-mail : contact@ecobenin.org

Accueil > Publicités > Les Wassangari, maîtres danseurs des chevaux de prestige

Les Wassangari, maîtres danseurs des chevaux de prestige

Les chevaux sont des animaux de prestige réservés pour les rois Wassangaris. Cette ethnie les utilisait pour les célébrations funèbres, la guerre ou la chasse, mais le reste du temps les chevaux ne faisaient rien. Le circuit permet de les entretenir pendant le reste du temps

Toute histoire commence par un peu de géographie… Toura est un petit village dans le Nord du Bénin, à environ 15 kilomètres de Banikoara. Dans cette région cohabitent différentes ethnies et parmi eux il y a les Wassangari. Ce peuple est connu pour leurs talents d’excellents cavaliers et leurs dons de savoir faire danser les chevaux.

Il y a de cela quelques années, seuls les rois Wassangari possédaient des chevaux ; c’était un signe de richesse et de prestige. Ces animaux avaient plusieurs fonctions, ils servaient en période de guerre, pour aller chasser, et également pour les cérémonies funèbres. Cependant, ils demandent un entretien minutieux et beaucoup d’attention. A l’époque, c’était le rôle des enfants de s’en occuper et de les nourrir. Mais à présent, toutes ces petites mains ont retrouvées les bancs de l’école. De plus, l’augmentation de l’utilisation de pesticides ou d’engrais chimiques rend l’entretien des chevaux encore plus difficiles. Rapidement de moins en moins de personnes achètent des chevaux et les traditions équestres se perdent petit à petit.

Heureusement, les ONG RC et Eco-Bénin prennent les choses en mains et décident de mettre l’accent sur ces chevaux de prestiges et de tout mettre en place pour perdurer les traditions Wassangaris. Vous avez maintenant la possibilité de vous promener à dos de ces chevaux danseurs à travers la savane en passant par des campements Peulh, en visitant les jardins et en observant les crocodiles dans leur habitat naturel à Tintinmou. Le son des clochettes préviendront les habitants de votre venue qui vous accueilleront chaleureusement et vous ferrons découvrir leurs cultures et les saveurs de leurs jardins.

Interview de Adam (Guide du circuit à Toura) :

Pourquoi le circuit a-t-il été créé ?
Le circuit a été créé pour que les populations puissent avoir une autre forme de revenu. Au début il n’y avait que 3 chevaux à Toura parce qu’il était devenu difficile de les entretenir ; mais maintenant, 11 chevaux sont disponibles pour le circuit.

Pourquoi utiliser des chevaux dans ce circuit en particulier ?
Les chevaux sont des animaux de prestige réservés pour les rois Wassangaris. Cette ethnie les utilisait pour les célébrations funèbres, la guerre ou la chasse, mais le reste du temps les chevaux ne faisaient rien. Le circuit permet de les entretenir pendant le reste du temps.

Par Juliette Marais

Eco-Benin est recommandée par :

Eco-Benin est membre de :