Tél. : +229 95 28 52 20
E-mail : contact@ecobenin.org

Accueil > Projets climat > Programme SRJS > Les membres du comité « Doukpo » formés sur les techniques de surveillance et (...)

Les membres du comité « Doukpo » formés sur les techniques de surveillance et de renseignement

Avec un écosystème diversifié et très riche, le site de la réserve la Bouche du Roy couvre une superficie de 9 608 hectares. Cette réserve dispose d’une convention de gestion mise en œuvre par l’Association « Doukpo », un organe reconnu officiellement par la mairie de Grand-Popo. Pour assurer, de manière efficace, la mise en œuvre de cette convention locale de gestion, la surveillance des ressources biologiques s’avère indispensable sur l’ensemble du site de la réserve.
Voilà pourquoi, le lodge écologique d’Avlo a abrité du 18 au 19 janvier 2018 un atelier de formation sur les techniques efficaces de surveillance et de renseignement des systèmes d’information dans la réserve.
Une trentaine des membres de l’association Doukpo et des comités de soutien ont pris part à cette séance organisée par l’ONG Eco-Benin en partenariat avec la GIZ. Dirigée et animée par les agents assermentés tels que les Eaux, Forêts et Chasse de Comé, la Force navale de Grand-Popo et la gendarmerie d’Adjaha, cette formation a permis d’outiller et doter les participants des techniques fiables de renseignement et d’information pour mieux activer le système de surveillance en place dans la réserve la Bouche du Roy, site reconnu par MAB-UNESCO.
« Il leur faut avoir la maitrise des notions de patrouille. C’est ce que nous leur avons appris. Nous leur avons également enseigné les procédures qu’ils doivent observer après l’arraisonnement des personnes en infraction dans la réserve. Et nous sommes fiers de cette formation qui vient une fois encore remonter le moral aux comités » a laissé entendre monsieur Clément Gnanvi HOUNGUE, Agent des Eaux, Forêts et Chasses, et l’un des formateurs de cet atelier.

Plusieurs modules de formation ont été déroulés par les formateurs. Il s’agit entre autres : de la disposition préparatoire avant la patrouille, des conditions sécuritaires pendant les patrouilles, de l’élaboration des rapports de patrouille et d’un rappel sur les règles phares de la convention locale de gestion de la réserve.

Une mission égale un homme, des moyens. L’ONG Eco-Benin et ses partenaires en sont conscients. Dans les jours à venir, ils entendent mettre à disposition des comités des équipements en vue d’obtenir des résultats concrets. En effet, les équipes de patrouille de zone bénéficieront de pirogues, des gilets de sauvetage, des sifflets, des casques et de la carte de la réserve.
Selon le chargé de Programme de l’ONG Eco-Benin, les mairies de Comé et de Grand-Popo qui ont mandaté ces comités devraient contribuer également à la mise à leur disposition des équipements de patrouille. « Eco-Benin fera le premier pas, mais nous invitons tout le monde à nous appuyer dans cette initiative » nous a confié monsieur Is Deen AKAMBI, chargé de Programme de l’ONG Eco-Benin.

A l’issue de cet atelier de formation de deux jours, un planning de patrouille par zone est établi. Ainsi, deux patrouilles de surveillance de la zone 1 qui couvre les villages d’Avlo, Azinko, Lanhou, Kpeco, Hakouè et Gninhountinmè sont programmées pour janvier et Février 2018. La zone 2 couvrant Djondji et Hounkounou est prévue pour janvier 2018 et la zone 3 regroupant les villages de Dohi, Nazoumè, Gbezoumé, Agonfodji Kpèvi, Sohon et Adimado est programmée pour janvier.

Daniel Aboki

Eco-Benin est recommandée par :

Eco-Benin est membre de :