Tél. : +229 95 28 52 20
E-mail : contact@ecobenin.org
Vous êtes ici : Accueil » Ecovolontariat » Biodiversité » Protection de la Biodiversité au Parc W/Bénin

Protection de la Biodiversité au Parc W/Bénin

Le programme régional "DEVELOPPEMENT LOCAL ET CONSERVATION DE LA NATURE DANS LE CADRE DU PROCESSUS DE SOUTIEN AU NEPAD"

Le programme régional « DEVELOPPEMENT LOCAL ET CONSERVATION DE LA NATURE DANS LE CADRE DU PROCESSUS DE SOUTIEN AU NEPAD » cofinancé par le Ministère Italien des Affaires Etrangères et exécuté par RC (Ricerca e Cooperazione), le CENAGREF/ Parc W (Centre National de Gestion des Réserves et de Faunes) et ECO-BENIN ONG ; a pour objectif la conservation des ressources naturelles du Parc Régional du W, la conservation et la valorisation durable du patrimoine naturel et culturel des villages riverains du Parc et l’accroissement du bien-être des populations locales à la périphérie.

Quatre communes, dont Banikoara, constituent les communes appelées communes périphériques du Parc Régional W/Bénin (première Réserve Transfrontalière de Biosphère du W (RTB/W) de l’Afrique). Elles ont cédé une partie de leurs domaines fonciers pour la réalisation dudit parc.

Essentiellement agriculteurs, éleveurs et artisans les peuples Bariba, Peulh, Gando et Gourmantché de Banikoara et surtout les Wassangari (guerriers) du petit village de Toura situé à Sud-Ouest de Banikoara ont la réputation d’être les maîtres dans l’art de l’équitation. Jadis les chevaux étaient utilisés pendant les campagnes guerrières et les grandes cérémonies du royaume. La maîtrise du cheval consiste même à faire exécuter un rythme musical (tam-tam) au cheval. Aujourd’hui, nous ne sommes plus à l’heure des conquêtes des royaumes ; à l’instar des nombreuses manifestations culturelles qui se meurent, l’art équestre des Wassangari tend à disparaître. Afin de refaire vivre cet art, de trouver de nouvelles alternatives économiques durables aux populations rurales de Toura et de contribuer à la sauvegarde des crocodiles de la mare de Tintinmou (petit hameau de Toura), un circuit équestre est en chantier et mérite une attention particulière.

A ce sujet des missions d’écovolontariat sont organisées pour :
- Sensibiliser les populations à la protection de la biodiversité
- Former les acteurs (écoguides, cavaliers) à l’écotourisme
- Etudier l’écosystème des reptiles de la mare de Tintinmou

Pour plus d’information, contactez-nous.

Eco-Benin est recommandée par :

Eco-Benin est membre de :