Tél. : +229 95 28 52 20
E-mail : contact@ecobenin.org
Vous êtes ici : Accueil » Eco-Benin » Newsletter » Redunca de juin 2008

Redunca de juin 2008


Newsletter de juin 2008

Actualité :Troisième Semaine Nationale des Aires Protégées du Bénin

Le Vice Président de la Commission Mondiale sur les Aires Protégées pour l’Afrique Centrale et Occidentale, Président du Comité d’Organisation des Troisièmes Journées Béninoises des Aires Protégées a l’honneur de vous inviter à participer aux manifestations du 14 au 22 juin 2008 dans les locaux de l’Institut des Sciences Biomédicales Appliquées (ISBA) au Champ de foire à Cotonou.

En juin 2005, il a été retenu par les experts nationaux en gestion des Aires Protégées, de dédier une journée pour promouvoir les efforts des Etats Africains et de la Communauté Internationale à consacrer une part des Ressources humaines et financières à la conservation des Aires Protégées. C’est ainsi que les Premières Journées Béninoises des Aires Protégées avaient été organisées du 10 au 17 juin 2006.

Ces journées visent une meilleure connaissance de tous les aspects de promotion des Aires Protégées du Bénin. Le programme pour ces JBAP est composé de communications orales, de posters, de films documentaires et expositions diverses (animaux vivants, trophées d’animaux, posters, dépliants, films documentaires …). La période retenue va du 14 au 22 juin 2008 à l’ISBA. Les conférences scientifiques se tiendront dans le grand amphi de l’ISBA les 19 et 20 juin 2008. Le thème retenu pour ces troisièmes Journées Béninoises des Aires Protégées est : la conservation des Aires Protégées au bénéfice des populations locales et pour la formation des compétences scientifiques.

Chers amateurs de la faune et de la flore sauvage, c’est l’unique occasion de l’année où les richesses écotouristiques des parcs nationaux sont rapprochées de vous, ne râtez donc pas ces manifestations.

Evénement :Célébration de la Journée Mondiale pour un Tourisme Responsable au Bénin

A l’occasion de la 2ème édition de la Journée Mondiale du Tourisme Responsable, l’ONG Benin Ecotourism Concern a initié une journée de conférence-débat entre les différents acteurs (public et privé) de l’industrie touristique. Cette manifestation a eu lieu au Codiam, Cotonou. En plus d’une quinzaine d’hommes des médias, elle a réunit une soixantaine d’acteurs du secteur du tourisme autour du thème "Tourisme comme moyen de lutte contre la pauvreté" qui est celui retenu par la Coalition Internationale pour un Tourisme Responsable.

Les activités de la journée ont débuté à 9h par la mise en place d’un présidium composé des représensants de "CPN les Papillons", "Sando-Tours", "CENAGREF" et "Eco-Benin ONG".

Après l’allocution de Mr Gautier Amoussou, Coordonnateur National d’Eco-Bénin, qui a insisté sur la nécessité de rendre le tourisme plus responsable au Bénin parce qu’il est basé sur les ressources naturelles et culturelles dont l’état et les valeurs cultuelles ne sauraient être banalisés ou laissés à une exploitation commerciale sans contrôle, tous les participants se sont brièvement présentés. Le Chargé de Programme d’Eco-Bénin a ensuite fait une brève présentation de l’ONG, initiatrice de la rencontre.

La première communication a porté sur la clarification conceptuelle et les nécessités du tourisme durable et s’intitule : "Qu’est-ce que le tourisme responsable ?" Cette communication présentée par le coordonnateur national de Eco-Bénin a mis l’accent sur les impacts du tourisme tel qu’organisé depuis des décennies par le monde, la genèse du tourisme alternatif et ses diverses composantes. Elle a abouti à une comparaison des diverses formes de tourisme existant et démontré l’opportunité pour les populations locales du Bénin de s’adonner aux diverses formes de tourisme alternatif, notamment le tourisme responsable.

La deuxième communication de la journée fut celle de la Chargée de Mission d’Eco-Bénin sur le site de Koussoukoingou. Le thème de cette communication est celui de la journée : "Le tourisme responsable comme moyen de lutte contre la pauvreté ?". L’exposé, dans sa première partie, a démontré la relation des principes du tourisme responsable avec le mieux-être des communautés lorsqu’ils sont respectés. Selon l’auteur, la formation/l’information des diverses parties prenantes de l’industrie touristique est la base essentielle à l’application de ces principes, ce qui conduit au développement durable des communautés par le respect et la prise de conscience des voyageurs. La formation des différents acteurs et même du touriste conduira les diverses sections de l’industrie touristique à développer de manière globale une politique de "Consomm’Acteur" et non de "consommateur".
La deuxième partie de l’exposé s’est attaché à démontrer la contribution du tourisme responsable tel qu’organisé par l’ONG Eco-Bénin à la réduction de la pauvreté au sein de la communauté de Koussoukoingou au Nord-Bénin par le biais de ses impacts au niveau environnemental, social, culturel et économique.

Après une pause café, les participants ont agréablement suivi une projection vidéo de 10 mn sur une visite responsable au lac Ahémé, un film produit par l’AFP à Possotomé pour le compte d’Eco-Benin. La journée a continué avec les questions sur les deux communications passées. Les questions ont portés sur les cadre juridique et législatif du tourisme durable au Bénin, les actions tous azimuts et éparses des organisations de la société civile dans ce domaine qui faute d’un réseautage connaissent des difficultés dans la coordination nationale de leurs actions. D’autres questions, certes importantes mais hors-thème de la présente journée ont été adressées aux divers représentants du secteur public, notamment le Ministère de la Culture, de l’Artisanat et du Tourisme (MCAT), le Centre National de Gestion des Réserves de Faune (CENAGREF) et les représentants des 2 parcs nationaux du Bénin.

Après une heure d’échanges et de débats sur ces points importants pour les participants, la partie des activités, axée sur les cas pratiques d’expériences au Bénin a débuté par l’intervention du Directeur de l’ONG "CPN les Papillons", suivie de celles du Représentant National de TDS Voyage, de CREDI-ONG et de Sando-Tours.

CPN les Papillons est installée dans la région des Collines notamment à Camaté-Tchakaloké et intervient dans le domaine de la sensibilisation scolaire, la protection et la gestion des RN, la mise en place de circuits de découverte (souvent à la carte), promotion de bonnes pratiques environnementales (club scolaire environnement), etc. TDS est une ONG française de tourisme et développement solidaire qui intervient dans les villages Gnidjazoun et d’Avlékété pour la mise en place de villages d’accueil et le divertissement du touriste. CREDI-ONG est une ONG intervenant essentiellement dans le domaine de l’aquaculture avec une vocation d’agrotourisme.

Des échanges d’expériences sur les divers problèmes rencontrés et solutions apportées tant au niveau des acteurs locaux (visités) qu’au niveau des acteurs extérieurs (visiteurs) ont été discutées. Ceci a permis aux participants de faire plusieurs recommandations :

- à l’endroit du secteur privé (ONG, institutions, T.O., voyagistes, écoles de tourisme, etc.)
a. développer un professionnalisme ;
b. mettre en place un cadre de concertation pour la promotion du tourisme responsable ;
c. harmoniser les tarifs appliqués sur le territoire béninois ;
d. élaborer un code de conduite / éthique tenant compte des principes du TR ;
e. promouvoir les sensibilisations sur la base des données et attractions réelles des sites, notamment les images des parcs ;
f. travailler avec les médias afin qu’elles s’informent et informent mieux les communautés sur le TR.

- à l’endroit du secteur public (MCAT, MEPN, etc.)
a. mettre à jour les textes et lois du MCAT ;
b. jouer effectivement leurs rôles et ne pas se cacher derrière les ONGs ;
c. prendre leurs responsabilités pour l’organisation des actions de formation.

Après un mot du représentant du Ministère du Tourisme, la séance a été clôturée à 13 h 45 sur le mot de fin du coordonnateur d’Eco-Bénin.

Word - 80.5 ko
Liste des participants à la journée

Eco-Benin est recommandée par :

Eco-Benin est membre de :