Image-Logo

Image-Logo
Tél. : +229 95 28 52 20
E-mail : contact@ecobenin.org

Accueil > Projets climat > Projet FSE > Une approche inclusive d’autonomisation des femmes rurales face aux (...)

Une approche inclusive d’autonomisation des femmes rurales face aux changements climatiques.


Dans un contexte d’altération des facteurs climatiques et de croissance démographique galopante, les actions mises en œuvrent restent insuffisantes pour sortir les zones rurales de la pauvreté. Ces actions doivent prendre en compte l’accès et l’utilisation durable des ressources naturelles, l’amélioration de la productivité pour répondre aux besoins alimentaires et le renforcement de la capacité des populations à améliorer leur niveau de vie et à s’adapter aux effets des changements climatiques.
Il s’agit donc de définir des actions et stratégies intégrées, susceptibles d’apporter des solutions diverses et unifiées aux difficultés entravant le développement local et durable des zones rurales. C’est dans cette logique que s’inscrit le Projet Femmes Sol et Energie (FSE) mise en œuvre par l’Aide au Développement Gembloux (ADG) en partenariat avec Eco-Bénin et l’Association Nationale des Femmes Agricultrices du Bénin (ANAF) depuis octobre 2016 sous le financement de l’Agence Wallonne de l’Air et du Climat. L’objectif du projet est de contribuer à une valorisation des Ressources Naturelles intégrant l’adaptation au changement climatique.
Mise en œuvre dans les communes de Toucountouna, Natitingou et Boukombé, Copargo et Ouaké dans les départements de l’Atacora/Donga, le projet cible la femme comme actrice principale et centrale impliquée dans les 3 domaines d’intervention que sont la gestion et la diversification des revenus des femmes à travers la mise en place des Associations Villageoises d’Épargne et de Crédit (AVEC), l’amélioration des rendements agricoles à travers l’utilisation des outils et techniques de gestion durable des terres et l’utilisation des foyers améliorés pour réduire considérablement la déforestation et limiter les émissions de Gaz à effet de serre. Des groupes ressources de femmes sont donc mis en place dans les villages pour être les moteurs de vulgarisation des bonnes pratiques et techniques qu’apporte le projet pour impulser des changements positifs au sein des familles et des communautés villageoises.
Le projet FSE contribue donc à l’atteinte de plusieurs Objectifs de Développement Durable, dont l’ODD 2 qui vise à éliminer la faim, assurer la sécurité alimentaire, améliorer la nutrition et promouvoir l’agriculture durable et prévoit doubler la productivité agricole et les revenus des petits producteurs alimentaires, en particulier les femmes, les autochtones, les exploitants familiaux, les éleveurs et les pêcheurs, y compris en assurant l’égalité d’accès aux terres, aux autres ressources productives et intrants, au savoir, aux services financiers, aux marchés et aux possibilités d’ajout de valeur et d’emploi autres qu’agricoles.
En lien avec la cible de l’ODD 7 qui est de multiplier par deux le taux mondial d’amélioration de l’efficacité énergétique d’ici à 2030, la promotion et l’utilisation des foyers améliorés Wanrou, volet développé par Eco-Bénin au sein du projet FSE, permet aux ménages de doubler leur efficacité énergétique de cuisson domestique. Les femmes réduisent donc 3 tonnes de CO2 et 2 tonnes de bois par an et préservent leur santé et celle de leur famille à travers l’utilisation des foyers Wanrou, évacuateurs de fumées nocives hors des cuisines et garant d’une cuisson saine, écologique et économique. Plus de 20 groupes de femmes ont déjà bénéficié des outils et matériels et de la formation sur la technique de construction des foyers Wanrou et sont en phase d’une diffusion dans 816 familles rurales.

Par Adrien HEVIEFO

Eco-Benin est recommandée par :

Image/Logo
Image/Logo
Image/Logo

Eco-Benin est membre de :

Image/Logo
Image/Logo
Image/Logo
Image/Logo