+229 95 28 52 20 contact@ecobenin.org
    

Login

Sign Up

After creating an account, you'll be able to track your payment status, track the confirmation and you can also rate the tour after you finished the tour.
Username*
Password*
Confirm Password*
First Name*
Last Name*
Birth Date*
Email*
Phone*
Country*
* Creating an account means you're okay with our Terms of Service and Privacy Statement.
Please agree to all the terms and conditions before proceeding to the next step

Already a member?

Login
+229 95 28 52 20 contact@ecobenin.org
    

Login

Sign Up

After creating an account, you'll be able to track your payment status, track the confirmation and you can also rate the tour after you finished the tour.
Username*
Password*
Confirm Password*
First Name*
Last Name*
Birth Date*
Email*
Phone*
Country*
* Creating an account means you're okay with our Terms of Service and Privacy Statement.
Please agree to all the terms and conditions before proceeding to the next step

Already a member?

Login

Mission et objectifs

Benin Ecotourism Concern (Eco-Bénin) est une organisation non gouvernementale béninoise créée en 1999. Elle travaille pour la promotion de projets d’écotourisme et de développement local à travers le Bénin, pour un « développement humain responsable, équitable et solidaire ».

Eco-Bénin utilise l’écotourisme comme pilier économique du développement des communautés locales, soit dans des régions où les revenus traditionnellement liés à la pêche ou à l’agriculture sont en baisse, soit dans des localités disposant d’un patrimoine naturel et culturel menacé de disparition ou mal exploité. Les activités de l’ONG visent à développer des services touristiques simples qui bénéficient avant tout aux communautés d’accueil et qui participent à la protection de leurs ressources naturelles et de leur identité culturelle.

Pour ce faire, l’ONG Eco-Bénin s’attache à répartir de manière équitable les recettes des voyages entre les communautés mais aussi à aménager et valoriser les ressources naturelles. Avec une dizaine de projets de développement instaurés depuis sa création en 1999, Eco-Bénin a mis en place un plan d’Action Carbone dont les objectifs sont la plantation de palétuviers dans le site Ramsar 1017 et la promotion de foyers améliorés autour des parcs nationaux. D’autre part, les actions menées pour l’essor de l’économie locale sont variées : construction d’écolodge, réhabilitation de fermes, aménagement d’écomusée, construction de camping, hébergement chez l’habitant et tant d’autres.

Eco-Bénin intervient dans des localités du Sud au Nord du Bénin. Au Sud, il s’agit du lac Ahémé, projet le plus abouti après sept années de travail avec le soutien du Fonds Français pour l’Environnement Mondial et de Planète Urgence. En plus un nouveau projet est en cours avec l’appui de l’UICN Pays-Bas pour développer un réseau de sites d’écotourisme dans les zones humides du Sud Bénin. Au centre, elle appuie directement le site d’apiculture de Tobé à développer un volet d’écotourisme comme une valeur ajoutée à leur production apicole. Au Nord, Eco-Bénin travaille depuis cinq ans à Koussoukoingou, village caractérisé par ses habitations traditionnelles Tata Somba, et autour des parcs nationaux de la Pendjari (à Tanongou : http://www.mediaville.info/ecoincome) et du W (à Alfakoara, Karimama et Banikoara : www.tour-communautaire-parcw.net) en tant que prestataire-partenaire pour les coopérations allemande (GIZ) et italienne (RC). Un projet est également en cours à Tanéka Béri pour le développement des activités écotouristiques et la conservation de la culture locale sur financement propre d’Eco-Bénin. Aussi, Eco-Bénin est partenaire de l’Organisation Néerlandaise de Développement (SNV) au Bénin. Eco-Bénin a participé à l’élaboration et la mise en œuvre du programme High Impact Training in Tourism for jobs and income (HITT) financé par l’Union Européenne (http://www.hitt-initiative.org).

Tous les projets d’Eco-Bénin sont gérés par les communautés hôtes, dans l’objectif qu’elles deviennent à terme autonomes dans l’organisation des activités d’écotourisme et sa chaîne de valeur dans leur village. Une part des recettes (entre 10 et 25% selon les activités et les projets) est destinée à la réalisation de projets d’intérêt communautaire (réfection d’une école, construction de latrines, etc.) ou à aider les familles les plus démunies. L’ensemble de ces projets a permis d’accueillir 6322 touristes en 2011. Ces projets comptent 227 bénéficiaires directs et 880 bénéficiaires indirects (dont 45% de femmes) avec des revenus socio-économiques importants.

Partager via :