• Post category:Avec Elles
  • Post last modified:19 septembre 2022

C’est un ouf de soulagement pour ces femmes mareyeuses et salicultrices de l’Aire Communautaire de Conservation de la Biodiversité – Bouche du Roy. Elles étaient plus de 140 à recevoir un important lot d’équipements pour le renforcement de leurs activités socio-économiques. Au total : 30 caisses isothermes, 6 fours et fumoirs, 5 foyers FOREL, 240 bassines, 60 tonneaux, 240 couteaux, 240 tabliers ; le tout pour un montant global de 21 millions de francs CFA.

La cérémonie de remise de ces équipements a eu lieu ce vendredi 16 septembre 2022 au Centre Nonvignon en présence du Maire de la ville de Grand-Popo, la directrice départementale du cadre de vie et du développement durable Mono-Couffo, le coordonnateur national d’Eco-Benin, les chefs d’arrondissement d’Avlo, Agoué et Gbéhoué, la représentante de la cellule de la protection sociale de la mairie de Grand-Popo, le représentant de l’union des associations des pêcheurs, la secrétaire générale de l’union des coopératives de femmes mareyeuses, les chefs de villages et les membres du bureau de l’association Doukpo. Ce don de l’ONG Eco-Benin vise à accroître la résilience socio-économique de ces femmes membres des Associations Villageoises d’Epargne et de Crédit “AVEC”. Cette action s’inscrit dans le cadre du projet de « Renforcement du leadership socio-économique des femmes de la réserve de la Bouche du Roy au Bénin face au Covid 19 », un projet financé par l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) à travers le programme “Francophonie Avec Elles”.

 Avec les fours et fumoirs ainsi que les foyers FOREL, les mareyeuses et salicultrices diront Adieu aux techniques traditionnelles de fumage de poissons et de production du sel tout en réduisant considérablement les pressions sur les ressources de la réserve de la Bouche du Roy notamment les écosystèmes de mangroves. Ces équipements sont très économiques et permettent de réaliser une production intensive en un temps record avec des produits de bonne qualité et hygiéniques. Sur place au Centre Nonvignon, les équipements ont été testés et le résultat est très satisfaisant.

Globalement, les activités de conservation dans la réserve de la Bouche du Roy étaient beaucoup plus orientées « hommes ». Mais au regard du rôle important que joue les femmes dans cette aire communautaire, il est capital de les intégrer dans toutes les actions à mener. L’ONG Eco-Benin a bien compris cette nouvelle donne. « Nous avons compris depuis quatre (4) ans que pour tenir la réserve et obtenir de meilleurs résultats en matière de conservation des ressources, il faut aller vers les femmes et s’occuper de leurs préoccupations », a indiqué Gautier AMOUSSOU, coordonnateur national de l’ONG Eco-Benin dans son mot de bienvenue.

Après avoir remercié, félicité Eco-Benin et ses partenaires pour ce geste noble et important qui contribue substantiellement à l’amélioration des conditions de vie de plus de 140 femmes, le maire de la ville de Grand-Popo monsieur Jocelyn AHYI n’a pas manqué d’inviter les bénéficiaires à en faire un bon usage.

Cet appel du maire n’est pas tombé dans les oreilles de sourd puisque les femmes bénéficiaires, toutes contentes de ce don, ont remercié les donateurs et ont également promis d’en faire un bon usage. Il faut préciser, qu’en prélude à la remise de ces équipements,  ces femmes ont suivi une formation sur les normes hygiéniques et sanitaires de transformation des produits halieutiques.

L’équipe de gestion du projet a prévu un plan de suivi de chacune des bénéficiaires.

ABOKI DANIEL / ECO-BENIN