Le Parc National de la Pendjari est une aire exceptionnelle de paysages époustouflants et d’une faune abondante. Mais sa Zone d’Occupation Contrôlée (ZOC) cache un trésor touristique, jusque-là, peu exploité. Dans ce périmètre d’environ 5 kilomètres de largeur, on y trouve plusieurs villages de tailles différentes et représentant différents groupes ethniques de la région : gourmantché, peulh, ouama, dendi. Ces peuples ont chacun une spécificité telle que la culture, l’artisanat, l’art culinaire, la danse etc. à offrir aux touristes. De même, les hauteurs des falaises situées derrière ces villages offrent la possibilité de vues splendides sur le beau paysage montagneux de la région de l’Atacora.

Pour valoriser cette richesse et consolider les relations entre les populations vivant autour du complexe du Parc National, le gouvernement du Bénin en partenariat avec African Parks, structure gestionnaire de la Pendjari, a initié le projet d’aménagement de sentiers pédestres dans les communes bordant le parc national de la Pendjari au nord du Bénin. Financé par l’Organisation Mondiale du Tourisme OMT via les fonds Chimelong, ce projet vise à développer des sentiers pédestres de randonnée dans la région de l’Atacora entre Batia et Tanguiéta avec un axe sur la conservation du patrimoine naturel et du patrimoine culturel local. La mise en œuvre d’une initiative pareille nécessite une expertise particulière. Voilà pourquoi, African Parks a confié à l’ONG Eco-Benin une mission d’assistance technique pour l’atteinte des résultats du projet.

« C’est un projet qui vise à tracée des sentiers pédestres à travers la montagne pour offrir d’autres possibilités aux touristes et permettre aux communautés riveraines du parc d’avoir des revenus complémentaires à leurs activités champêtres », explique Jules LANDJOHOU, Chargé de programme à Eco-Benin – antenne du nord.

Ce matin-là, Jules retrouve au pied de la montagne en face du marché de Tanougou, un groupe de jeunes, tous des eco-guides venus des villages riverains. Ils devront tester l’un des quatre circuits de randonnée pédestre. Trois heures de marche dans la montagne pour contempler le beau paysage et s’immerger dans le patrimoine culturel, historique et naturel de cette région. Les sentiers aménagés et balisés sur des chemins déjà pris par les résidents locaux, permettent aux touristes de découvrir le patrimoine naturel et immatériel de la région grâce à cette randonnée de découvertes guidées.

Avec des arrêts et des ateliers thématiques qui mettent l’accent sur l’interaction des communautés avec leur environnement et la conservation de la biodiversité du parc national de la Pendjari, le projet d’aménagement de sentiers pédestres dans les communes bordant le parc national de la Pendjari au nord du Bénin à travers ces circuits permet ainsi aux visiteurs de vivre une expérience unique, authentique et inoubliable.

Les communautés locales sont impliquées dans les activités de ce projet. Ce qui crée pour elles des bénéfices économiques réguliers et valorise le patrimoine local dont ces communautés sont aujourd’hui fières. L’ONG Eco-Benin, dans sa mission d’assistance technique organise, à l’endroit des guides touristiques, restaurateurs et hébergeurs de la zone d’occupation contrôlée du parc national de la Pendjari, des ateliers de formation de renforcement de leur capacité. Une activité qui permettra à ces acteurs d’améliorer la qualité de leur service.

ABOKI DANIEL / ECO-BENIN

 

Laisser un commentaire