+229 95 28 52 20 contact@ecobenin.org
    

Login

Sign Up

After creating an account, you'll be able to track your payment status, track the confirmation and you can also rate the tour after you finished the tour.
Username*
Password*
Confirm Password*
First Name*
Last Name*
Birth Date*
Email*
Phone*
Country*
* Creating an account means you're okay with our Terms of Service and Privacy Statement.
Please agree to all the terms and conditions before proceeding to the next step

Already a member?

Login
+229 95 28 52 20 contact@ecobenin.org
    

Login

Sign Up

After creating an account, you'll be able to track your payment status, track the confirmation and you can also rate the tour after you finished the tour.
Username*
Password*
Confirm Password*
First Name*
Last Name*
Birth Date*
Email*
Phone*
Country*
* Creating an account means you're okay with our Terms of Service and Privacy Statement.
Please agree to all the terms and conditions before proceeding to the next step

Already a member?

Login

Préservation des ressources et lutte contre le braconnage dans le Delta Mono: un réseau démantelé

Il y a quelques heures, le jeune crocodile de plus d’1,5 mètre, avait toutes les chances d’être transformé en un repas copieux à la grillade dans un ménage pour cette fin d’année. Heureusement, l’Adjudant chef, commandant de la Brigade Territoriale d’Adjaha dans la commune de Grand-Popo et son équipe étaient vigilants. Ce commandant, grâce à son système d’information a été alerté de la vente d’un crocodile dans cette commune, une espèce menacée et en voie de disparition. Pour démanteler le réseau et récupérer l’animal, il déroule une opération tactique et professionnelle. Les hors la loi mordent à l’hameçon. Dans un premier temps, c’est le démarcheur qui a été arrêté puis conduit par les éléments de la brigade vers le braconnier chez qui séjournerait l’animal. A la vue des hommes en uniforme, l’homme en infraction prend la tangente, c’était un peu à la « Usain Bolt ». Après fouille, le crocodile a été récupéré et ramené à la Brigade d’Adjaha.

photo_3-2.jpg

Ces interventions des agents assermentés dans le delta du Mono se multiplient grâce aux différentes formations dont ils bénéficient à travers le programme « Shared Ressources, Joint Solutions », un programme mis en œuvre dans cette région par l’ONG Eco-Benin en partenariat avec l’IUCN – Pays-Bas. Il vise, par le biais du plaidoyer, un changement de comportement et des politiques.
« Il faut reconnaître que ces formations que nous donne Eco-Benin nous aident énormément et justifient nos opérations de veille aujourd’hui. Sinon, avant, tous ces actes se posaient devant nous mais nous n’avions pas d’éléments pour intervenir » a laissé entendre le commandant de la Brigade d’Adjaha.

Pour la poursuite du dossier, l’Adjudant chef a fait appel à ses collègues des Eaux, Forêts et Chasse. L’adjudant des Eaux, Forêts et Chasse et Responsable Communal Adjoint, est dépêché sur place à la brigade. Il ordonna la libération de la bête tout en soulignant que la recherche du coupable doit se poursuivre. Selon la loi n°2002-16 du 18 octobre 2004 portant régime de la faune au Bénin, le braconnier en fuite risque une peine d’emprisonnement allant de 3 mois à 3 ans ferme avec une amende allant de 300.000 à 800.000 de francs CFA.
Le crocodile est libéré ce jeudi 28 décembre 2017 dans le Sazoué en présence de l’agent forestier, des éléments de la brigade d’Adjaha, d’un riverain, de la presse locale et des membres de l’ONG Eco-Benin.

photo_1-2.jpg

Le jeune crocodile est sauvé et désormais dans son milieu naturel. Il peut dire merci à l’adjudant chef ALOFA et ses éléments et le programme « Shared Ressources, Joint Solutions ». Le plus dur à faire maintenant, c’est retrouvé le braconnier, natif d’Adjaha, un arrondissement de la Commune de Grand-Popo.

Daniel A.

Partager via :