• Post category:Ecotourisme
  • Post last modified:17 décembre 2019

Dans l’Aire Communautaire de Conservation de la Biodiversité de la Bouche du Roy, les femmes représentent 51 % de la population (RGPH4). Elles sont principalement actives dans le commerce, la préparation de sel et l’exploitation de jonc. Pour améliorer leurs revenus afin de participer efficacement à la vie de leur ménage ainsi qu’au développement local, elles doivent accroitre leurs capacités d’investissements. Cela permettra d’accroitre leur capital économique réduisant de ce fait leur dépendance vis-à-vis des ressources naturelles.  L’accès au microcrédit constitue pour elle l’unique alternative de financement de leurs activités. Malheureusement, environ 75 % de ces femmes ne sont pas instruits et leur accès aux ressources foncières est restreint du fait des coutumes locales.

Afin de soutenir ces femmes dans leurs objectifs d’améliorer leurs activités génératrices de revenus, ECO-BENIN a regroupé ces dernières en Associations Villageoises d’Épargne et de Crédit (AVEC). Le but des AVEC est d’offrir des services d’épargne, d’assistance sociale et de petits emprunts avec un faible taux d’intérêt aux membres. Ces associations sont entièrement gérées par les femmes mêmes. Ainsi, chaque centime épargné ou gagné par le groupe est généré par les membres eux-mêmes.

Les avantages des AVEC sont multiples. Parmi ces derniers, il y a :

– La création d’un espace sécurisé au sein duquel les femmes peuvent épargner,

– La promotion de la caution solidaire locale à la place des garanties pour l’accès au crédit,

– La consolidation de la solidarité féminine,

– La réduction du fardeau des femmes au sein de leur ménage et

– L’amélioration de leur pouvoir de négociation au sein de leurs foyers.

Dans l’ACCB-Bouche du Roy, 12 AVEC ont été créées avec une moyenne de 30 femmes membres. Ces dernières se réunissent dans un premier temps pour définir la durée d’un cycle (qui varie entre 09 et 12 mois) et les parts de cotisation. Pendant un cycle, des séances hebdomadaires sont organisées. Au cours desdites séances, chaque membre fait deux types de cotisations : l’épargne et le fond de solidarité. Les épargnes d’une AVEC constituent un capital qui est utilisé pour octroyer des crédits à taux réduits à ses membres. Le délai de remboursement des crédits est de trois (03) mois et les intérêts générés sont partagés aux membres à la fin du cycle. Le fond de solidarité quant à lui est destinée à soutenir les membres confrontés au cours du cycle à une difficulté d’ordre sociale.

Les 12 AVEC mises en place dans l’ACCB-Bouche du Roy, ont mobilisé en cinq (5) mois une épargne de 2 540 100 FCFA qui a permis de financer les activités génératrices de revenus de 97 femmes à hauteur de 1 157 000 FCFA. Le remboursement de ces frais augmentera le capital des AVEC d’environ 10 %.

Fort de ce succès, ECO-BENIN envisage dans les prochains mois :

–       D’étendre l’initiative dans d’autres villages de l’ACCB-Bouche du Roy

–       D’alphabétiser les membres des AVEC pour qu’ils puissent mieux saisir les opportunités d’affaires dans leur localité

–       De créer une plateforme intégrant tous les AVEC pour faciliter l’échange d’expériences et de bonnes pratiques;

–      Renforcer l’éducation financière des membres pour une meilleure gestion et investissement des ressources.

 

SAMUEL SOHOUN/ECO-BENIN

Partager via :

Laisser un commentaire