+229 95 28 52 20 contact@ecobenin.org
     Contactez-nous  

La diffusion des foyers améliorés wanrou par les jeunes sous forme d’entreprenariat social

L’objectif premier de la diffusion des foyers améliorés wanrou est d’en faire une habitude pour les communautés au point où, même à la fin du projet qu’elles puissent continuer par construire et utiliser ces foyers. Dans cette quête, Eco-Benin avec le soutien de ses partenaires a formé tout d’abord des femmes monitrices à la construction des foyers wanrou. Mais l’équipe du projet s’est rendue compte qu’une couche importante est mise de côté parmi les cibles formées. Il s’agit de la jeunesse. Les jeunes ont donc été identifiés, formés à la construction des foyers wanrou et fonctionnent aujourd’hui avec Eco-Benin dans un modèle de franchise. Dans la localité de Koubentiégou, l’initiative de construction des foyers wanrou par ces jeunes est en marche et sous forme d’entreprenariat sociale.

Le patron et leader dans l’arrondissement de Tabota, commune de Boukoumbé, c’est Jonas ISSARE. Le jeune homme de 21 ans est membre de l’association des Jeunes Ambassadeurs des Mesures d’Adaptation et d’Atténuation des Changements Climatiques JAMAAC. Il a été formé par Eco-Benin à la construction des foyers wanrou. Aujourd’hui, il crée le wanrou school. Il regroupe et forme, à son tour, les jeunes élèves et déscolarisés de son village. En trois jours, l’apprenant est libéré pour prendre en charge la construction sur le terrain.

« Par cette expérience, les jeunes se sont très vite intéressés à la construction des foyers améliorés. Plusieurs avantages sont liés à cette formule de franchise. La construction est en train d’entrer dans les habitudes », Jules LANDJOHOU, chargé de Programme d’Eco-Benin au nord du Bénin est rassuré sur l’efficacité de ce modèle de franchise.

Les foyers améliorés wanrou diffusés au nord du Bénin par l’ONG Eco-Benin depuis une dizaine d’année est une solution à la protection de la forêt et à la réduction des maladies bronchopneumopathies chronique obstructive. En même temps que la construction de ces foyers permet de régler les questions environnementales (réduction de gaz à effet de serre), elle participe également à la création d’emploi. C’est une activité économique pour une cinquantaine de jeunes élèves, étudiants et déscolarisés de Koubentiégou.

« Généralement dans les mois de mai et juin, nous avons une difficulté dans notre localité à subvenir à nos besoins alimentaires. Ce que gagne ces jeunes qui sont avec moi sert à nourrir leur famille et à s’occuper des travaux champêtres », nous a confié Jonas ISSARE MOUTONYA, le jeune franchisé d’Eco-Benin.

Jonas, le jeune franchisé d’Eco-Benin reçoit les demandes des ménages désireux d’avoir le foyer wanrou. Il organise son équipe pour construire les foyers dans les 15 villages sous son contrôle. Et les jeunes qui travaillent avec Jonas sont rémunérés à 1000f cfa par foyer construit. La plupart de ces jeunes font un usage rationnel et utile de leur gain. Justine NAMBOUA, une jeune fille de 12 et en classe de CM1 investit ce qu’elle gagne dans l’achat des porcins pour l’élevage.

« C’est une opportunité pour nous de gagner de l’argent. Et je veux entreprendre avec cet argent que je gagne à travers ce projet » Justine NAMBOUA.

Ce qui est intéressant avec cette nouvelle formule de diffusion des foyers wanrou, ce sont les enfants qui construisent les foyers pour leur mère, en quelque sorte. Cela motive donc les femmes à utiliser les foyers. Il y a un gain en terme de rapidité dans la construction des foyers, un gain en terme de capitalisation parce que les ménages adoptent facilement les foyers et un gain en matière de création d’emploi.

En un mois, Jonas et son équipe ont construit plus de 1000 foyers wanrou dans 500 ménages. L’expérience de ce modèle est en cours d’implémentation dans les communes de Toucountouna et de Natitingou.

DANIEL ABOKI / ECO-BENIN

Partager via :

Voir aussi

  • 88
    Atelier Bilan 2019 : Grand-Popo accueille la Team Eco-Benin pour son exercice annuelFidèle à sa tradition depuis plus d’une dizaine d’année, toute l’équipe de l’ONG Eco-Benin s’est retrouvée du 20 au 23 janvier 2020 au Centre Nonvignon pour faire le bilan de l’année 2019. Ce lundi 20 janvier 2020, tôt le matin, toute l’équipe d’environ 25 personnes ont rejoint Grand-Popo depuis les antennes du nord, du sud et d'Abomey-Calavi siège de l’ONG. Premier escale : le Collège Privé d’Enseignement Technique Agricole KOBERCIDE International CPETAKI implanté dans la…
    Tags: l, d, eco-benin, dernières, publications
  • 86
    Adaptation aux changements climatiques, sept communes s'intéressent aux foyers WanrouLe mercredi 30 octobre 2019, les communes de Bohicon, Toffo, Savalou, Péhunco, Klouékanmè, Bassila et Djakotomey ont effectué une visite d’échanges et de partage d’expériences dans la Commune de Matéri, dans le département de l’Atacora.  La présente visite des autorités communales a pour objectif de mieux découvrir l’expérience de la diffusion des foyers améliorés Wanrou conduite depuis 2013 par l’ONG Eco-Bénin dans les departements de l’Atacora et de la Donga. En effet, les 11 et…
    Tags: l, d, wanrou, foyers, dernières, publications
  • 85
    AVIS D’APPEL À MANIFESTATION D’INTÉRÊT POUR LA MISE EN PLACE D’UN RÉPERTOIRE DE PRESTATAIRES ET DIVERS FOURNISSEURS AGREES AU TITRE DE L’ANNÉE 20201-   Contexte Dans le cadre de ses activités, ECO-BENIN lance un avis à manifestation d’intérêt pour la sélection des fournisseurs, entreprises et prestataires de services compétents régulièrement installés en vue de constituer un répertoire de fournisseurs et prestataires potentiels qui seront ultérieurement consultés dans le cadre de l’exécution de son budget exercice 2020 . ECO-BENIN ONG a obtenu dans le cadre de la convention de partenariat pour la gestion d’un Bureau d’accueil et d’Information Touristique de…
    Tags: d, l, eco-benin, dernières, publications
  • 84
    Autonomisation des femmes de l’ACCB-Bouche du Roy par les « AVEC »Dans l’Aire Communautaire de Conservation de la Biodiversité de la Bouche du Roy, les femmes représentent 51 % de la population (RGPH4). Elles sont principalement actives dans le commerce, la préparation de sel et l’exploitation de jonc. Pour améliorer leurs revenus afin de participer efficacement à la vie de leur ménage ainsi qu’au développement local, elles doivent accroitre leurs capacités d’investissements. Cela permettra d’accroitre leur capital économique réduisant de ce fait leur dépendance vis-à-vis des ressources…
    Tags: d, l, dernières, publications
  • 81
    Route des tatas, un lot d’outils de communication remis à Eco-Benin gestionnaire de la destinationL’Ambassade de la France au Bénin, en présence du DG/ANPT et de la CTTH du MTCA, a procédé, hier 3 juin 2020 à l’Institut Français de Cotonou, à la remise d’un lot d’équipement à l’ONG Eco-Benin, désormais gestionnaire de la destination de la « Route des Tatas ». Ce lot d’outils de communication composé de 900 cartes touristiques, une base de données photos et vidéos sur 2000 tatas inventoriés, des cartes encadrées etc. permettra à Eco-Benin de valoriser…
    Tags: l, d, eco-benin, dernières, publications

Poster un commentaire