La commune de Grand-Popo a organisé ce 30 décembre 2020 à l’arrondissement de Gbéhoué une séance de reddition de compte pour présenter au grand public le bilan des activités de protection de l’environnement et de promotion de l’écotourisme de 2015 à 2020. La commune dispose de plusieurs ressources naturelles dont l’Aire Communautaire de Conservation de la Biodiversité – La Bouche du Roy. Les écosystèmes de mangroves, une splendide façade littorale, l’île aux oiseaux, l’île aux sels, de vastes plaines et zones marécageuses, l’embouchure et les tortues marines constituent quelques attraits naturels de ce site inclus dans le réseau mondial des réserves MAB-UNESCO depuis le 14 juin 2017. Elle attire beaucoup de touristes et est actuellement l’une des attractions naturelles les plus connues du pays dont il est nécessaire de protéger.

La commune a mené plusieurs actions de protection de l’environnement et de promotion de l’écotourisme avec l’appui de diverses organisations de la société civile opérant dans le delta du Mono, dont l’ONG Eco-Benin.

Lire la substance de cette séance de reddition sur le site de la Nation, quotidien du service public : https://lanationbenin.info/protection-de-lenvironnement-grand-popo-fait-son-bilan/

 

DANIEL ABOKI / ECO-BENIN

Partager via :

Laisser un commentaire